+48 22 490 20 44 Aide aux étrangers vivant en Pologne

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR LES ÉTRANGERS

Dois-je envoyer mon enfant à l’école pendant mon séjour en Pologne?

Oui. Chaque enfant âgé de 7 à 18 ans résidant en Pologne est soumis à la scolarité obligatoire. Cela signifie que les parents sont responsables de cette fréquentation obligatoire et que, en cas de violation, des sanctions sont appliquées. Cette obligation s’applique également aux enfants qui n’ont pas la nationalité polonaise, quel que soit le statut juridique de leurs parents en Pologne.

L’enseignement obligatoire commence l’année au cours de laquelle l’enfant atteint l’âge de 7 ans ou dans certains cas particuliers mêmes à 6 ans.

Le non-respect de cette obligation peut entraîner la mise en place d’une procédure explicative pour les parents, leur infligeant une amende ou - dans des cas extrêmes - la suppression de leurs droits parentaux.

Dois-je payer l’enseignement de mon enfant pendant mon séjour en Pologne, sans être citoyen polonais?

Non. L’éducation est gratuite pour les enfants étrangers dans les écoles primaires et secondaires publiques jusqu’à l’âge de 18 ans, ainsi que l’obtention du diplôme de l’école dans laquelle ils ont commencé leurs études avant l’âge de 18 ans (par exemple dans une école secondaire générale).

Les écoles publiques pour adultes, les écoles professionnelles publiques de deuxième niveau, les écoles post secondaires publiques, les écoles d’art publiques, les institutions publiques et les collèges publics de travailleurs sociaux ne sont gratuits que pour certains groupes des ressortissants étrangers, y compris :

- les ressortissants étrangers avec un permis de séjour permanent ;

- les personnes d’origine polonaise ;

- les personnes avec la Carte de Polonais (Karta Polaka) ;

- les personnes qui ont obtenu le statut de réfugié et les membres de leur famille ;

- les personnes avec un permis de séjour toléré ;

- les personnes qui ont obtenu un permis de séjour pour des raisons humanitaires et les membres de leur famille ;

- les personnes bénéficiant de la protection subsidiaire et les membres de leur famille ;

- les demandeurs de protection internationale et leurs familles ;

- les personnes qui ont un permis de séjour avec  mention «accès au marché du travail», un visa Schengen ou un visa national délivré aux fins de travailler en Pologne ;

- les ressortissants étrangers titulaires de la «Carte bleue» ;

- les ressortissants étrangers ayant obtenu la résidence temporaire en raison du regroupement familial ;

- les ressortissants étrangers avec le permis de résident de longue durée de l’UE.

Le séjour dans les jardins d’enfants publics est payé pour les enfants étrangers dans les mêmes conditions que pour les enfants polonais - plus d’informations sur les jardins d’enfants sont disponibles ici

Quels autres coûts dois-je prendre en compte lors de l’inscription de mon enfant dans une école en Pologne?

Bien que l’enseignement dans la plupart des écoles soit gratuit pour les enfants qui ne sont pas citoyens polonais, les parents doivent tenir compte de la nécessité de supporter les autres coûts liés au fait que l’enfant fréquente l’école. Les dépenses les plus importantes sont les suivantes :

- les coûts d’achat de manuels scolaires - en Pologne, les enfants utilisent des manuels qui leur appartiennent et que leurs parents doivent payer. La liste des manuels obligatoires est établie par le directeur del’établissement. Leur achat est un coût unique d’env. 300 à 600 PLN par année scolaire, selon la classe et l’école. Parfois, il est possible d’acheter des manuels d’occasion moins chers (mais il n’y a pas toujours cette possibilité) ;

- les coûts d’achat de fournitures scolaires - comme les cahiers, la papeterie et les fournitures artistiques, les règles et autres fournitures géométriques, etc. La liste exacte des fournitures scolaires requises peut être obtenue à l’école auprès de l’enseignant de la classe ou de l’enseignant en exercice. C’est une dépense de plusieurs dizaines de zlotys ;

- les coûts des vêtements scolaires - dans la plupart des écoles, les enfants doivent avoir des chaussures souples appropriées pour se promener dans l’école (par exemple : des pantoufles ou des chaussures de tennis), qui sont laissées à l’école, et des vêtements de sport (pour les cours d’éducation physique) spécifiés dans le règlement scolaire. Certaines écoles exigent également des uniformes scolaires ou des gilets avec des emblèmes scolaires. C’est une dépense de plusieurs dizaines de zlotys ;

- les coûts des repas scolaires - dans la plupart des écoles, il est possible de profiter des repas à la cantine scolaire. Il s’agit généralement d’une dépense de l’ordre de 200 à 300 PLN par mois. De plus, l’enfant doit apporter un repas à l’école, composé d’une petite collation et de quelque chose à boire (par exemple : un sandwich et une petite bouteille d’eau minérale);

- les frais d’assurance - chaque enfant à l’école doit être assuré contre les accidents. Les écoles achètent des forfaits entiers, assurant tous les élèves de l’établissement. Son coût par élève est de 50 à 200 PLN par an. Il convient de rappeler que l’enfant bénéficie d’une protection d’assurance de cette manière non seulement pendant son séjour à l’école, mais 24 heures sur 24.

Note : il ne s’agit pas d’une assurance maladie qui vous donne droit à des soins de santé gratuits. Cette assurance vous donne droit à un certain montant d’indemnisation si votre enfant a un accident à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école.

- La contribution pour le conseil des parents - dans la plupart des écoles, les parents paient volontairement leurs propres contributions pour diverses dépenses générales supplémentaires de l’école. Ces contributions servent à financer, par exemple, des concours scolaires, des soins infirmiers, des vacances scolaires et des événements solennels. Ces frais sont volontaires ;

- Les dépenses de classe - dans la plupart des écoles, les parents d’élèves de chaque classe s’accordent sur le montant qu’ils allouent mensuellement pour les coûts supplémentaires liés au fonctionnement de la classe, par exemple pour l’achat de matériel didactique supplémentaire, de fournitures artistiques, d’équipements sportifs, etc. Ce sont généralement de petites sommes par mois. Ces frais sont volontaires ;

- Les coûts des voyages de classe - dans les écoles polonaises les élèves vont au théâtre, au cinéma, au musée avec leur professeur plusieurs fois par an et au moins une fois par an, ils partent en voyage ou école verte (séjour de quelques jours dans un centre en dehors de la ville, où les enfants ont des cours en plein air, par ex. sports, activités natures, visite des monuments voisins, etc.). Les parents paient la participation à ces activités. Ces coûts être très différents - de quelques à plusieurs centaines de zlotys ou même plus d’un millier de zlotys dans le cas de voyages à l’étranger. La participation à des excursions n’est pas obligatoire - si les parents de l’enfant n’ont pas les moyens de couvrir les frais ou ne veulent tout simplement pas que l’enfant voyage, l’enfant n’y participe pas. Dans une telle situation, il  peut rester dans la salle commune de l’école pendant le voyage.

Puis-je demander un financement ou une exemption d’une partie des frais si je ne peux pas assumer toutes les dépenses liées aux études de mon enfant?

Selon le statut d’un étranger en Pologne, il peut ou non avoir droit à l’aide sociale. Dans le cas des personnes bénéficiant de ces droits, l’assistance sociale polonaise prévoit la possibilité de cofinancer l’achat de manuels pour les enfants et les déjeuners gratuits à la cantine scolaire.

Dans de nombreuses écoles, il existe également un fonds d’aide réservé aux familles les plus pauvres - souvent une partie de la contribution du conseil des parents est allouée à cet effet. Il est donc possible de se tourner vers le conseil des parents (les trois représentants des parents d’élèves de la classe) pour demander une exonération d’une partie des frais ou une réduction de leur montant, en subventionnant la participation de l’enfant aux voyages en classe, etc. Les parents polonais dans une situation financière difficile profitent également de ces opportunités – une telle demande ne devrait surprendre personne.

Il convient également de se familiariser avec l’offre actuelle de programmes d’assistance aux migrants gérés par des organisations non gouvernementales polonaises.

Mon enfant recevra-t-il de l’aide pour apprendre le polonais à l’école?

Oui. Chaque enfant qui n’est pas citoyen polonais a droit à des cours supplémentaires de polonais gratuits organisés dans l’école qu’il fréquente, pendant les 12 premiers mois, au moins deux leçons par semaine (en Pologne, 45 minutes sont considérées comme une heure de cours). L’horaire hebdomadaire et le nombre de cours sont fixés par le  directeur de l’établissement en accord avec l’instance dirigeante.

Les cours peuvent être individuels ou en groupe selon la situation dans l’école concernée.

Le nombre total de cours supplémentaires de polonais gratuits et de cours de rattrapage dans d’autres matières ne peut excéder cinq leçons par semaine et par élève.

Mon enfant recevra-t-il une aide à l’école pour apprendre d’autres matières qu’il n’a pas étudiées auparavant ou dont le programme diffère du programme scolaire polonais?

Oui. Un enfant étranger a droit à des cours de rattrapage gratuits supplémentaires organisés dans l’école qu’ il fréquente, pendant les 12 premiers mois, à raison d’une leçon par semaine pour une matière (en Pologne, 45 minutes sont considérées comme une heure de cours). Le nombre total de cours supplémentaires de polonais gratuits et de cours de rattrapage dans d’autres matières ne peut excéder cinq leçons par semaine et par élève.

Ces cours peuvent être individuels ou en groupe selon la situation dans l’école concernée. L’enseignant qui enseignela matière donnée dans la classe à laquelle l’enfant est inscrit décide s’il est nécessaire d’organiser de tels cours de rattrapage.

Les écoles peuvent également organiser des classes préparatoires pour les enfants étrangers. S’il n’y a pas de telle classe dans l’école de votre enfant, vérifiez si une autre école n’en organise pas, car à la demande du parent et avec le consentement du directeur de l’école et d’autres écoles, ils peuvent fréquenter une classe de pré-préparation.

La religion est-elle enseignée en Pologne à l’école? Si oui, est-ce obligatoire?

En Pologne, l’enseignement de la religion peut avoir lieu à l’école, mais il est organisé par l’Église ou un groupe religieux d’une religion donnée, et non par les autorités éducatives. La participation à des cours de religion n’est pas obligatoire. Cependant, si l’enfant assiste à ces cours, la note de religion est inscrite sur le bulletin scolaire.

Dans la pratique, toutes les écoles polonaises organisent des cours de religion catholique, car c’est la religion la plus populaire en Pologne. Les enfants participent aux cours avec l’accord des parents. Pour les enfants qui ne participent pas aux cours de religion, l’école est obligée d’organiser d’autres activités pendant cette période - en pratique, il s’agit généralement d’une activité dans la garderie.

Les représentants d’autres religions peuvent également organiser des cours pour les enfants de leur religion dans les écoles, si le nombre d’enfants d’une autre religion le justifie. Le plus souvent, cependant, les églises autres que les églises catholiques organisent l’enseignement de leur religion en dehors de l’école, de sorte que tous les enfants d’une confession donnée fréquentant différentes écoles de la région soient rassemblés pour la catéchèse.

Les informations sur ces catéchèses extrascolaires devraient être disponibles auprès du directeur de l’école, si une association religieuse  a fourni ces informations aux autorités éducatives locales avec une demande de distribution dans les écoles.

Comment est organisée l’année scolaire en Pologne?

L’année scolaire en Pologne commence le 1er septembre et se termine le dernier vendredi de juin de l’année suivante. Les dates détaillées sont publiées chaque année par l’ordonnance du ministre de l’Education nationale, en tenant compte des week-ends, des jours fériés et autres événements pouvant affecter la durée des études. Le 1er septembre (ou un autre jour indiqué comme premier jour d’école, si le 1er septembre tombe le week-end) est le jour de l’assemblée solennelle et de la réunion d’organisation de l’enseignant avec les élèves (dans les classes plus jeunes également avec les parents). Il n’y a pas de cours ce jour-là.

En règle générale, les cours ont lieu dans les écoles cinq jours par semaine, du lundi au vendredi. Les week-ends (samedi et dimanche) sont des jours de repos . Les cours commencent généralement à 8h00, bien que dans certaines écoles ils peuvent comencer un peu plus tard. Si beaucoup d’enfants vivent dans la zone d’une école, il arrive que l’école fonctionne en deux équipes (certains enfants commencent les cours à 8h00, et certains, par exemple, à 12h30).

L’année scolaire est divisée en deux semestres. Le premier semestre se termine en janvier ou février. Les enfants reçoivent ensuite des notes semestrielles dans toutes les matières. Le deuxième semestre se termine en juin et c’est aussi la fin de l’année scolaire. Les notes sont alors les notes finales et sont inscrites sur le certificat scolaire - un document confirmant que l’enfant a terminé ses études dans une classe donnée et présentant les résultats obtenus par celui-ci.

Il n’y a pas de cours dans les écoles les jours fériés, c’est-à-dire les jours fériés ou non ouvrables - leur liste est présentée ci-dessous. Les clubs scolaires ne fonctionnent pas à ce moment-là.

En outre, les enfants ont des vacances de fête deux fois par an : à Noël et au Nouvel An, et à Pâques.

De plus, les enfants ont deux semaines de vacances d’hiver, qui - selon la province - tombent en janvier ou en février. Dans différentes voïvodies, les vacances d’hiver ont lieu chaque année à des dates différentes, déterminées par le règlement du ministre de l’Éducation nationale.

Juillet et août, et parfois les derniers jours de juin, sont la période des vacances d’été, c’est-à-dire une pause entre deux années scolaires.

Quels jours sont les jours fériés en Pologne?

Liste des jours fériés en Pologne:

  • 1er janvier - Nouvel An
  • 6 janvier - Épiphanie
  • Pâques (la date est mobile, mais le jour férié est toujours le dimanche, dans la seconde quinzaine de mars ou en avril)
  • Lundi de Pâques (le deuxième jour de Pâques, immédiatement après le dimanche de Pâques)
  • 1er mai - Fête du travail
  • 3 mai - anniversaire de la première constitution polonaise (Constitution du 3 mai)
  • Corpus Christi - la date est mobile, mais elle tombe toujours un des jeudis de juin
  • 15 août - Fête de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie
  • 1er novembre - Toussaint
  • 11 novembre - Fête de l’indépendance
  • 25 décembre - le premier jour de Noël
  • 26 décembre - le deuxième jour de Noël

Les enfants sont-ils pris en charge pendant les vacances scolaires?

Les garderie et les jardins d’enfants sont fermés les jours fériés. Ces jours-là, les parents doivent eux-mêmes s’occuper de leurs enfants. Les règles de garde dans les jardins d’enfants et les écoles pendant les vacances d’hiver et d’été sont differents :

École maternelle

Il n’y a pas de vacances de Noël et de Pâques dans les écoles maternelles, ni de vacances d’hiver. Les écoles maternelles fonctionnent alors normalement, sauf les jours fériés ou non ouvrables.

Cependant, en juillet et août - en raison des vacances d’été, de la période des voyages et des vacances – seulement certaines écoles maternelles restent en service. Une école maternelle d’été est en service pendant environ deux semaines. Cela signifie que quatre écoles maternelles différentes doivent être utilisées pour s’assurer que votre enfant est pris en charge pendant les deux mois complets. La liste des écoles maternelles en service pour une région donnée, ainsi que les coordonnées et les dates de leurs fonctions, est affichée dans chaque école au printemps. Il ne faut pas oublier qu’une inscription anticipée distincte est requise pour les écoles maternelles en service, souvent plusieurs semaines à l’avance. Dans les écoles maternelles en service, il existe le même système de paiement que dans les autres écoles maternelles pendant les périodes normales de l’année - plus d’informations sur les écoles maternelles sont disponibles ici ->

Institutions scolaires

Les écoles sont fermées pendant les vacances de Noël et de Pâques. En revanche, pendant les vacances d’hiver et les vacances d’été, de nombreuses écoles et autres institutions (par exemple, centres communautaires, centres de travail parascolaire) organisent des activités gratuites pour les enfants dans le cadre des campagnes «Hiver en ville» et «Été en ville». Ces initiatives sont financées par les collectivités locales et comprennent généralement, pour les enfants, la garde et des repas jusqu'à la fin d’après-midi (le coût est d’env. 7 PLN pour deux repas par jour) et, pour les enfants plus âgés, des activités dans les centres sportifs, par exemple l’entrée gratuite à certaines heures aux piscines ou aux patinoires sur présentation d’une pièce d’identité de l’école (voir ci-dessous).

Si vous voulez inscrire vos enfants aux activités «Hivers en ville» ou «Été en ville», vous devez le faire à l’avance, au moins quelques semaines avant leur début. Les formulaires de demande sont délivrés aux personnes intéressées par les écoles, même si une école  n’organise pas de tels cours au cours d’une année donnée. À l’école où l’enfant fréquente, vous pouvez également recevoir des informations sur les écoles et institutions locales qui organisent des cours.

Qu’est-ce qu’une carte d'élève?

Une carte d'élève est un document confirmant qu’un enfant fréquente l’école. Il contient les données de l’enfant (nom, prénom, date de naissance) et l’école qu’il fréquente (nom, adresse). La carte d'élève est un document obligatoire. Il est fait dans l’école où l’enfant étudie. Il est valable du 30 septembre de l’année où il a été délivré jusqu’au 30 septembre de l’année suivante, date à laquelle il doit être ré-tamponné par l’école pour confirmer que l’enfant y est toujours scolarisé.

La carte d'élève - à condition qu’elle soit avec vous - permet à l’enfant de profiter de nombreuses réductions pour les étudiants, par exemple pour les billets de transports en commun, les billets de train, les billets pour certains films au cinéma et les billets pour de nombreux musées, zoos, etc. C’est également le document principal de l’identité de l’enfant lors des examens, concours et autres événements interscolaires.

La carte d'élève est inextricablement liée à l’école qui l’a délivrée. Si un enfant change d’école, il doit obtenir une nouvelle carte à la nouvelle école (après que les parents ont fourni une photo de l’enfant).

Comment puis-je savoir quelle école est une école de district?

Le moyen le plus simple d’obtenir des informations sur les districts scolaires est à l’ecole elle-même, dans le service de l’éducation du bureau de la commune (ville, district) correspondant au lieu de résidence ou dans la commission scolaire territorialement appropriée.

Qu’est-ce que la commission scolaire?

Le conseil de l’éducation est un bureau qui fait partie de l’administration gouvernementale et est subordonné au voïvode. Par conséquent, chaque voïvodie polonaise a son propre conseil d’administration. Chaque conseil scolaire est dirigé par un directeur scolaire provincial. Surtout, les commissions scolaires exercent une supervision de fond sur les écoles, c’est-à-dire qu’elles supervisent la manière dont elles mettent en œuvre le programme et les fonctions éducatives. Ils contrôlent également l’organisation du repos des enfants et des adolescents de la voïvodie pendant les vacances d’hiver et d’été.

Le contrôle financier des écoles est exercé par les collectivités locales.

Comment vais-je devoir prouver que mon enfant appartient au district scolaire?

Chaque citoyen polonais est enregistré au bureau d’enregistrement de la population avec son adresse de résidence. Cette adresse est inscrite dans ses documents officiels. Les personnes qui louent un appartement peuvent être enregistrées temporairement - qu’est-ce qu’un enregistrement?

Le directeur d’une école primaire ou secondaire inférieure reçoit une liste des enfants inscrits dans la zone du bureau local d’enregistrement de la population. Si les ressortissants étrangers ne sont pas enregistrés à leur lieu de résidence par le propriétaire de l’appartement, ils doivent - comme les citoyens polonais dans une situation similaire - faire rapport au directeur de l’école du district avec une demande d’ajout de leur enfant à la liste des enfants résidant dans une zone donnée que l’école est tenue d’accepter. Le directeur de l’école peut être satisfait d’une déclaration écrite à ce sujet ou demander des documents prouvant ce fait, par exemple un contrat de location d’appartement.

Bien que le directeur de l’établissement soit obligé d’accepter tous les enfants de la zone, plus tôt vous l'informerez de la nécessité d’ajouter votre enfant à la liste des élèves couverts par la zone, mieux ce sera.

Qui puis-je contacter si mon enfant a un problème éducatif, émotionnel ou – à mon avis - est victime de discrimination?

Si un enfant a des problèmes à l’école, tout d’abord, les parents doivent demander l’aide à l’école elle-même. La première personne à qui parler est l’enseignant de  classe et / ou l’enseignant de la matière avec laquelle l’enfant peut avoir des problèmes. L’enseignant ou l’éducateur peut essayer de résoudre le problème lui-même ou  il peut indiquer une personne ou une institution auprès de laquelle les parents devraient demander une aide supplémentaire (par exemple, psychologue scolaire, centre de conseil psychologique et pédagogique, etc.). Ce n’est que si une telle conversation n’apporte pas de résultats que les parents doivent se rendre chez le directeur de l’établissement pour un entretien. Il se peut que l’enseignant désigne immédiatement le directeur de l’établissement comme une personne compétente.

Si les parents ne sont pas satisfaits du mode de fonctionnement de l’école ou de la manière dont leur problème est résolu, ils peuvent se tourner vers le service approprié de l’institution gouvernementale locale à laquelle l’école est soumise (par exemple, le bureau de l’éducation, le service de l’éducation) ou à la commission scolaire appropriée.

Vous pouvez également vous tourner vers les institutions ci-dessus avec des questions et des demandes d’informations sur l’éducation des enfants dans les écoles polonaises.

Si, après avoir discuté avec le conseil d’administration et / ou le bureau ou le département de l’éducation, les parents ne sont toujours pas satisfaits, ils peuvent contacter le service responsable. Ministère de l’éducation nationale

En Pologne, il existe également le Bureau du Médiateur pour les enfants et le Bureau du Médiateur, qui peuvent intervenir en cas de suspicion de violation des droits de l’enfant ou du parent. Cependant, pour les questions liées à la discrimination, vous pouvez vous adresser au Plénipotentiaire du Gouvernement pour Égalité de traitement, opérant au sein de la Chancellerie du Premier ministre du Conseil des ministres - les coordonnées de ces institutions sont disponibles ici

Chaque école dispose également d’un conseiller scolaire qui peut être contacté pour obtenir de l’aide. En outre, il existe un réseau de centres de conseil psychologique et pédagogique en Pologne (dans chaque commune ou district). Des professionnels  y travaillent pour aider l’enfant en cas de difficultés éducatives, développementales ou émotionnelles.

Des conseils et une assistance juridique aux migrants sont également fournis par des organisations non gouvernementales, qui peuvent conseiller les parents sur la meilleure façon de résoudre leur problème.

Évaluez-nous

Veuillez additionner 3 et 8.