+48 22 490 20 44 Aide aux étrangers vivant en Pologne

L'enseignement supérieur en Pologne - informations de base

L'enseignement supérieur peut se tenir dans des universités publiques et non publiques, c'est-à-dire à l'université, à l'école polytechnique, à l'académie et au collège. En règle générale, les universités publiques sont financées par le budget de l'État et n’imposent pas de frais pour les études à temps plein. Les études dans une université privée sont payantes.

Une liste des universités polonaises et de leurs  coordonnées est disponible ici-> https://studia.pl/

Le cycle d’études peut être à temps plein ou à temps partiel. En règle générale, les cours à temps plein (également appelés cours du jour) ont lieu tous les jours sauf le samedi et le dimanche. Les études à temps partiel (pendant le week-end), ont lieu les vendredis, samedis et dimanches à plusieurs pendants le semestre. Le terme «études du soir» fait référence à un système d'études à temps partiel où les cours ont lieu du lundi au vendredi dans l'après-midi. Les études à temps partiel et du soir sont payantes même dans les universités publiques.

L'année universitaire  commence le 1er octobre et se termine vers la mi-juin. L’année universitaire en Pologne est divisée en deux semestres : le semestre d’hiver et le semestre d’été. Un semestre dure environ 4 à 5 mois. Les étudiants sont évalués pour chaque matière au cours d'un semestre - pendantla session ils doivent passer un examen ou obtenir un crédit. La condition pour poursuivre la formation est la validation du semestre, c'est-à-dire l'obtention d'une note positive dans toutes les matières que l'étudiant a suivies au cours d'un semestre donné. Après l’achèvement du cycle complet d'études universitaires, une fois que tous les documents ont été obtenus (c'est-à-dire l'obtention d'une inscription confirmant la réussite de tous les examens et la réussite des matières requises par le programme d'études), la soumission de la thèse de diplôme (licence, ingénierie, maîtrise) et la réussite de l'examen, l'université accorde à l'étudiant un titre professionnel (licence, ingénieur, maîtrise).

L'organisation et le déroulement des études ainsi que les droits et obligations connexes de l'étudiant sont précisés dans le règlement des études. Les règlements  de chaque université sont l'un des documents de base qu'un étudiant devrait connaître. Le règlement contient des dispositions garantissant le bon déroulement du processus éducatif, ainsi que des règles générales d'organisation des études. Le règlement des études est disponible sur les sites Web des universités. Vous pouvez également en prendre connaissance en contactant directement l'université choisie.

"Guide pour les ressortisants étrangers sur les études en Pologne" publié par la Chambre des conseillers juridiques du district est disponible ici->

Types d'études, titres professionnels et diplômes universitaires en Pologne

Il existe plusieurs types d'études en Polognequi varient en fonctiondes conditions qu’un étudiant doit remplir pour être admis, la durée des études et les titres professionnels que l’étudiant peut recevoir après avoir terminé le cycle d'études.

  • Études de premier degré- sont des études professionnelles préparant à un emploi dans une profession concrète et se terminant par l'obtention d'un titre professionnel de licence ou d'un diplôme d'ingénieur. Les études de premier cycle durent de 6 à 7 semestres. Pour entreprendre ces études, vous devez être diplômé du baccalauréat et être titulaire de diplôme d'études secondaires (en Pologne ou à l'étranger).
  • Études de deuxième degré- sont des études professionnelles qui permettent d’obtenir un diplôme de master ou un titre professionnel de master, master en ingénierie ou un titre équivalent (par exemple, le titre de médecin, dentiste, vétérinaire). Les études de deuxième degré durent de 3 à 4 semestres. Les études de deuxième degré exigent l'achèvement préalable des études de premier cycle (en Pologne ou à l'étranger).
  • Études de Master de long cycle - sont des études qui permettent d’obtenir un diplôme de master, un master en ingénierie ou un titre équivalent. Les études uniformes de master durent de 9 à 12 semestres et nécessitent un diplôme d'études secondaires obtenu en Pologne ou à l'étranger. Les études de master de long cycle sont valables dans des domaines tels que, pharmacie, droit, psychologie, médecine.

Après avoir obtenu le titre professionnel, vous pouvez poursuivre vos études aux :

  • Études de troisième degré - c'est-à-dire aux études doctorales permettant l'acquisition de connaissances avancées dans un domaine ou une discipline scientifique précise. Ces études préparent à l'obtention d'un grade scientifique de docteur, qu'un étudiant peut recevoir après avoir soutenu une thèse de doctorat. Pour entreprendre ces études, il est nécessaire d’avoir un diplôme de master obtenu en Pologne ou à l'étranger ;
  • Études postuniversitaires - c'est-à-dire aux études visant à approfondir les connaissances dans un domaine ou une discipline scientifique précise. Les études postuniversitaires durent de 2 à 4 semestres. À la fin de ses études, l’étudiant reçoit un certificat d’études postuniversitaires (pas un diplôme), mais n'obtient aucun titre professionnel ou académique.

Les ressortissants étrangers peuvent étudier à tous les types d’études mentionnés ci-dessus, à condition qu'ils remplissent les conditions pour l'admission et la poursuite des études.

Conditions générales d’admission des ressortissants étrangers aux études en Pologne

Les études à temps plein dans les universités publiques sont gratuites pour les citoyens polonais. Depuis le 2013, les frais ont été introduits pour les études dans le deuxième domaine des études à temps plein. Les études du soir et à temps partiel dans les universités publiques sont payantes. Les frais sont déterminés par l'université.

Les études du soir, à temps partiel et à temps plein dans des universités privées sont payantes.

En règle générale, tous les ressortissants étrangers peuvent étudier dans les universités polonaises. Toutefois, les règles d’admission et les conditions d’études dans les universités publiques varient selon le statut juridique du ressortissant étranger en Pologne. Certains groupes d’étrangers peuvent entreprendre des études dans les universités publiques dans les mêmes conditions que les citoyens polonais (gratuitement). Ces groupes comprennent :

  • les étrangers titulaires d'un permis de résident permanent en Pologne -qu'est-ce qu'un permis de résident permanent ?
  • les étrangers titulaires d’une "Carte de Polonais"(Karta Polaka) valide - qu'est-ce que la "Carte de Polonais" ?
  • les étrangers qui ont reçu des décisions de reconnaissance de l’origine polonaise ;
  • les étrangers bénéficiant du statut de réfugié accordé par la Pologne ;
  • les étrangers bénéficiant d'une protection temporaire en Pologne ;
  • les étrangers bénéficiant de la protection subsidiaire en Pologne ;
  • les étrangers qui détiennent un certificat attestant la connaissance de la langue polonaise comme étrangere au moins au niveau C1, délivré par la Commission d’État pour la certification de la connaissance de la langue polonaise comme étrangere (Państwowa Komisja do spraw Poświadczania Znajomości Języka Polskiego jako Obcego)
  • les étrangers titulaires d'un permis de résident de longue durée de l’UE délivré en Pologne -Qu'est-ce qu'un permis de résident de longue durée de l’UE ? ;
  • les étrangers qui sont un conjoint, ascendant ou descendant d'un citoyen polonais, résidant sur le territoire de la République de Pologne ;
  • les citoyens des États membres de l'UE et de l'AELE et les membres de leur famille vivant sur le territoire polonais ;
  • les étrangers qui ont obtenu un permis de séjour de courte durée à des fins de recherche scientifique ou à des fins de mobilité à long durée d'un scientifique, ou qui séjournent sur le territoire de la République de Pologne dans le cadre de l'utilisation de la mobilité à court durée d'un scientifique ou qui sont titulaires d'un visa national aux fins de la réalisation de travaux de recherche ou de développement ;
  • les étrangers qui ont obtenu un permis de séjour de courte durée aux fins du regroupement familial ;
  • les étrangers qui ont un permis de séjour de courte durée en raison d’autres circonstances : il s'agit de personnes qui ont un permis de résident de longue durée de l’UE délivré par un autre État membre et qui souhaitent travailler ou étudier en Pologne, ou s'il existe d'autres circonstances justifiant leur séjour en Pologne. Les membres de leur famille, s’ils sont accompagnés, peuvent également entreprendre des études gratuites.

Les autres ressortissants étrangers peuvent étudier en Pologne moyennant des frais, à moins qu'ils ne bénéficient de bourses (plus d'informations sur ces types de bourses sont disponibles ci-dessous).

À la demande motivée de l’étranger, le recteur de l’université peut réduire les frais ou l’exempter entièrement.

Les informations sur le coût des études en Pologne sont disponibles ici

Bourses d’études pour les étrangers

L’accès à une aide matérielle provenant du budget de l’État, c’est-à-dire une bourse sociale et un prêt étudiant, peut être demandé par les étudiants étrangers qui :

  1. ont un permis de résident permanent ou sont des résidents de longue durée de l’UE ;
  2. ont un permis de séjour de courte durée aux fins du regroupement familial ;
  3. les étrangers et membres de leur famille, qui ont un permis de séjour de courte durée en raison d’autres circonstances : il s'agit de personnes qui ont un permis de résident de longue durée de l’UE délivré par un autre État membre et qui souhaitent travailler ou étudier en Pologne, ou s'il existe d'autres circonstances justifiant leur séjour en Pologne ;  
  4. ont le statut de réfugié accordé en Pologne ou bénéficient d'une protection temporaire ou subsidiaire sur le territoire de la Pologne ;
  5. ont un certificat confirmant la connaissance du polonais comme langue étrangère
    au moins au niveau de compétence linguistique C1 ;
  6. ont une "Carte de Polonais" (Karta Polaka) ou une décision confirmant l'origine polonaise ;
  7. sont le conjoint, ascendant ou descendant d'un citoyen polonais, résidant sur le territoire de la République de Pologne.

Cependant, tous les étudiants étrangers qui entreprennent des études au cours de l’année universitaire 2019-2020, ont le droit de demander une autre aide matérielle, c’est-à-dire :

  1. la bourse du chancelier ;
  2. la bourse pour étudiants ayant une incapacité permanente ;
  3. les aides ;
  4. la bourse financée par une collectivité territoriale ;
  5. la bourse pour des résultats scientifiques ou sportifs financés par une personne physique ou morale autre qu'une personne morale de l'État ou d'un gouvernement local ;
  6. la bourse du ministre ;

Bourses du gouvernement de la République de Pologne

Le gouvernement polonais accorde des bourses aux étudiants et aux stagiaires sur la base d'accords bilatéraux. Les étudiants qui bénéficient d'une bourse du gouvernement de la République de Pologne sont exonérés des frais de scolarité. Chaque année, des accords internationaux fixent les limites de places. Les personnes qui demandent une bourse pour étudier en Pologne doivent se présenter aux postes diplomatiques et consulaires polonais à l'étranger (consulats).

La bourse est versée aux boursiers directement par l'université d'accueil.

Boursiers du gouvernement étranger (parti d’origine)

Ces bourses sont attribuées aux étrangers qui entreprennent des études sur la base d'accords internationaux, par les ministères ou institutions de leur pays chargés des échanges universitaires avec les pays étrangers. Les boursiers du gouvernement étranger ne paient pas de frais de scolarité.

Sans frais d’études et sans possibilité de bourse

Les ressortissants étrangers peuvent demander l’admission à des études dans ces conditions en vertu d’accords internationaux ou de régimes d’aide proposés par le gouvernement polonais à certains pays. Les candidats aux études en Pologne sans paiement et sans bourse d’études doivent se présenter aux postes diplomatiques et consulaires polonais. L'étranger ne paie pas les frais, mais ne reçoit pas de bourse du gouvernement polonais. En plus, il prend à sa charge les frais de la vie en Pologne.

Les universités polonaises ont le droit d’établir leurs propres règles pour l’octroi de bourses aux étrangers et les règles d’exonération des frais.

Inscription à l'université - Conditions d’admission aux études

Les universités polonaises fixent leurs propres conditions et règles d'admission des étudiants.

L'inscription à l'enseignement supérieur peut être basée sur un concours avec la somme des points obtenus au diplôme d'études secondaires dans les matières requises par une faculté universitaire donnée (qu'est-ce que le diplôme baccalauréat ?). Les personnes qui ont passé l’équivalent d’un diplôme polonais à l’étranger peuvent être tenues de subir un examen préliminaire si la somme des points pour des matières sur leur diplôme est différente de celle de la Pologne et ne peut être calculée. Certaines universités ne recrutent que sur la base de l’examen préliminaire ; parfois un diplôme d'études secondaires et la réussite à l’examen préliminaire sont nécessaires. Pour plus de détails sur le recrutement, veuillez contacter le département de l'université choisie.

Le recrutement aux études est effectué par des comités de sélection nommés par le directeur de l'université ou d'un autre organisme indiqué dans le statut. Le comité de sélection décide des admissions aux études. Au recrutement s’applique le principe de non-discrimination, ce qui signifie que le recrutement doit être fondé sur une évaluation objective des connaissances et /ou des compétences des candidats et que les chances d’admission doivent être égales pour tous, indépendamment de l’âge, du sexe ou de l’origine.

Connaissance de la langue et le début des études

Les études dispensées en polonais peuvent être suivies par des ressortissants étrangers dont la connaissance de la langue polonaise est suffisante pour entreprendre des études et est certifiée par :

  • un certificat d'achèvement d'un cours approprié (par exemple, un cours préparatoire d'un an pour étudier en polonais dans des unités désignées par le ministre de la science et de l'enseignement supérieur ; la durée d'un tel cours est comprise dans la période d'enseignement pour laquelle l'étranger a été admis, et à ce moment-là, il a les droits d'une personne qui suit l'enseignement supérieur) ;
  • un certificat de connaissance de la langue polonaise délivré par la Commission d'État pour la certification de la connaissance du polonais comme langue étrangère (Państwowa Komisja do spraw Poświadczania Znajomości Języka Polskiego jako Obcego) ;
  • l'université d'accueil.

Les ressortissants étrangers peuvent également être admis aux études dispensées en langues étrangères (sauf pour les études de doctorat dans des disciplines cliniques), s'ils disposent d'un document confirmant la connaissance d'une langue étrangère (p. ex., certificat de fin d’études secondaires dans la langue pertinente).

Qu’est ce que les crédits ECTS ?

Les crédits ECTS (European Credit Transfer System) sont une mesure de la charge de travail moyenne d'un apprenant nécessaire pour atteindre les résultats d'apprentissage supposés. Chaque matière suivie par un étudiant pendant ses études se voit attribuer un certain nombre de crédits ECTS.

Pour obtenir un diplôme d’études :

  • de premier degré, il faut obtenir au moins 180 crédits ECTS ;
  • de deuxième degré - au moins 90 crédits ECTS ;
  • de long cycle de cinq ans - au moins 300 crédits ECTS, et dans le système d'études de six ans - 360 crédits ECTS.

En plus dans une université publique, les étudiants ont le droit de suivre gratuitement des cours supplémentaires, non inclus dans le programme d'études, pour lesquels ils peuvent obtenir en plus un maximum de 30 crédits ECTS ; un étudiant poursuivant des études dans le cadre d'études interdisciplinaires en mode individuel - pas plus de 90 crédits ECTS.

Plus d'informations sur les crédits sont disponibles ici: https://studia.pl/punkty-ects-dla-opornych-poradnik/

Comment légaliser votre séjour en Pologne sur la base d'études

Vous pouvez en savoir plus sur la procédure d'obtention d'un permis de séjour sur la base des études ici

Vous pouvez en savoir plus sur la procédure d'obtention d'un visa ici

Si un ressortissant étranger, après avoir terminé ses études en Pologne et après l'expiration d'un visa ou d'un permis de séjour, souhaite continuer à vivre en Pologne, il doit légaliser son séjour. Vous pouvez en savoir plus sur la légalisation de votre séjour et comment obtenir un permis de séjour ici

Assurance maladie pendant les études

Les étudiants étrangers ont le droit de bénéficier de soins médicaux en Pologne, à condition qu'ils soient assurés auprès du Fonds national de santé (NFZ) - plus d'informations sur l'assurance maladie publique en Pologne sont disponibles ici

L'assurance maladie est payée par l'université pour les personnes d'origine polonaise. Ces personnes doivent prouver à l'université qu'elles sont d'origine polonaise.

Les personnes qui ne sont pas d'origine polonaise doivent payer leur assurance maladie par ses soins.

Logement pendant les études

Les étudiants, y compris les étudiants étrangers, peuvent obtenir des places dans une résidence universitaire (dortoirs). Pour obtenir une place dans une résidence universitaire, vous devez soumettre une demande. Chaque université avec des dortoirs fixe son propre délai pour la présentation de ces demandes. Avant de choisir une université, vérifiez si l'université dispose de dortoirs, leur emplacement et le prix du logement. De plus, si un étudiant a déjà obtenu une place en dortoir pour une année donnée et souhaite l'utiliser au cours de la prochaine année universitaire, il doit déposer une demande avant la fin de l'année universitaire avec une demande de réallocation en dortoir.

Note : il convient de rappeler, qu'en raison du grand nombre de candidats et du nombre limité de places dans les résidences universitaires, de telles candidatures ne sont pas toujours acceptées.

Les places dans les dortoirs sont payantes et le montant des frais est déterminé par le dortoir. Le prix d'une place dans un dortoir varie selon les villes, mais il coûte généralement de 400 à 800 PLN par mois. Les chambres des dortoirs sont généralement doubles ou triples. Les chambres simples sont les plus chères.

Droit de travail pour les étudiants

Vous pouvez en savoir plus sur le travail ici

Il convient de rappeler que les étudiants étrangers n'ont pas besoin d'un permis de travail si :

  • ils séjournent ou ont l'intention de venir en Pologne pour entreprendre ou poursuivre des études universitaires à plein temps ou des études doctorales à plein temps, et leur séjour en Pologne est basé sur un permis de séjour délivré aux fins d'entreprendre ou de poursuivre des études. Les étrangers sont également dispensés de cette autorisation s’ils ont commencé des études sur le territoire d’un autre État membre de l’Union européenne et ont l’intention de les poursuivre ou de les compléter en Pologne ;
  • sont des étudiants à temps plein, qui étudient en Pologne sur la base d'un visa ;
  • sont des étudiants qui travaillent dans le cadre de stages professionnels auxquels ils sont dirigés par des organisations membres d'associations étudiantes internationales (par exemple, l'Association internationale des étudiants en médecine envoie des étudiants étrangers en Pologne pour des stages professionnels) ;
  • sont des étudiants qui exercent un travail dans le cadre de la coopération des services publics de l'emploi et de leurs partenaires étrangers, si la nécessité de confier un travail à un étranger est confirmée par l'autorité de l'emploi compétente ;
  • sont des étudiants d'établissements d'enseignement supérieur choisis pour effectuer des stages de travail pour une période n'excédant pas six mois dans une année civile (en vertu d'un accord entre une université ou école professionnelle étrangère et l'employeur, inscrit à l’agence pour emploi compétente du lieu de résidence ou le siège statutaire de l'employeur) ;
  • sont des étudiants d'établissements d'enseignement supérieur ou des étudiants d'écoles professionnelles dans les États membres de l'UE ou de l'AELE qui effectuent un travail dans le cadre des apprentissages prévus dans le règlement des études ou dans le programme d'études, à condition qu'ils aient été référés pour un tel apprentissage par une université ou une école professionnelle.

Évaluez-nous

Veuillez calculer 8 plus 7.